Chez Tapestry, nous sommes tellement enthousiasmés par les obligations communautaires et l'avenir de la finance sociale que nous oublions souvent de prendre un moment de recul, de réflexion et de partage de notre histoire. Aujourd'hui, à l'occasion de la Journée mondiale de l'énergie éolienne, nous avons pensé qu'il s'agissait d'une bonne occasion de célébrer nos racines dans le domaine des énergies renouvelables, ainsi que les organisations extraordinaires qui travaillent à nos côtés pour construire un avenir plus durable. 

Tapestry n'est pas une organisation autonome ; nous nous appuyons en fait sur les années d'expérience de notre organisation mère, le Coopérative d'énergie renouvelable de Toronto (TREC). TREC a été fondé il y a près de 25 ans avec pour mission de lutter contre le changement climatique par la réduction collective du carbone. Fondé sur des valeurs coopératives, TREC a cherché à trouver des solutions communautaires et s'est inspiré du modèle de coopérative d'énergie renouvelable qui se développait en Allemagne.

Si vous avez déjà roulé dans le centre-ville de Toronto, le long des rives du lac, vous aurez vu la première éolienne urbaine d'Amérique du Nord. Vous êtes-vous déjà demandé comment elle a été construite ? C'était le premier projet incubé du TREC : WindShareune coopérative d'énergie renouvelable gérée par la communauté. Cette éolienne emblématique est la propriété conjointe de 600 investisseurs communautaires soucieux de l'environnement, dont certains sont photographiés ci-dessous, et de Toronto Hydro. 

Windshare community owned wind project

Ayant constaté les possibilités qu'offre le pouvoir communautaire, TREC était impatient de reproduire le modèle WindShare avec d'autres technologies d'énergie renouvelable et de permettre une participation étendue grâce à l'investissement communautaire. TREC a contribué à l'incubation, et continue de soutenir, de certaines des initiatives d'énergie renouvelable dirigées par la communauté les plus réussies au Canada, dont les suivantes SolarShare, WindShare et ZooShare. Ensemble, ces organisations ont un portefeuille de 54 projets d'énergie renouvelable appartenant à la collectivité dans la province de l'Ontario.

En permettant aux gens d'investir aussi peu que $1000 pour aider à la réalisation de ces projets, ces organisations ont rendu la participation au secteur des énergies renouvelables beaucoup plus accessible aux Canadiens. "Souvent, les gens veulent trouver un moyen de faire la différence, mais ils n'ont pas les moyens de le faire. Tout le monde ne peut pas installer des panneaux solaires sur son toit, ni même disposer d'un toit pour une installation. L'achat d'une obligation éolienne, biogaz ou solaire permet aux gens de jouer un rôle significatif dans la transition vers une énergie propre", explique Mary Warner, codirectrice exécutive de TREC. "Ce qui est vraiment passionnant, c'est que lorsque ces investisseurs s'impliquent, ils veulent soudainement en apprendre davantage sur les énergies renouvelables, la réduction du carbone et même l'efficacité énergétique."

Zooshare Community Bonds

Cette idée de mobiliser des investissements communautaires pour permettre la propriété communautaire s'est transformée en travail que nous faisons aujourd'hui à Tapestry. Sur la base de ce que nous avons appris dans le domaine de l'énergie renouvelable appartenant à la communauté, nous aidons maintenant les organisations à puiser dans leur communauté de partisans, à lever des investissements d'impact et à utiliser ces fonds pour acheter ou développer des actifs communautaires - tels que des centres communautaires, des espaces de sport et de loisirs, des logements abordables, et bien plus encore.

En incubant des projets d'énergie renouvelable et en constatant leur succès, TREC a également remarqué un manque de sensibilisation du public aux possibilités de ces technologies. Ils ont commencé à se concentrer sur les enfants comme solution - pour planter la graine d'un avenir durable très tôt et inspirer les enfants à voir non seulement les avantages environnementaux de l'énergie renouvelable, mais aussi les possibilités économiques, comme les emplois de cols verts.

Ce travail de plaidoyer a conduit à la création de ce qui est aujourd'hui la principale organisation caritative canadienne en matière d'éducation sur les énergies renouvelables, Éducation par relais. Au cours d'une année normale, Relay travaille avec plus de 10 000 enfants pour les aider à acquérir une expérience pratique des énergies renouvelables, à découvrir le lien entre l'énergie et l'environnement et à explorer les possibilités de carrière dans ce domaine.

En plus de son programme pour les écoles primaires et secondaires, Relay travaille en partenariat avec les communautés indigènes pour soutenir des solutions énergétiques durables à long terme qui sont démocratiques, propres et inclusives. Pour en savoir plus sur ce travail, lisez l'article récent de T. about Programme pour les jeunes autochtones de Relay Education.

Alors que Tapestry continue à construire un marché d'investissement communautaire florissant, TREC restera concentré sur la défense et la recherche de solutions pour un avenir plus durable. L'équipe de TREC travaille activement à définir les prochaines étapes de cette mission.

Inscrivez-vous à notre bulletin d'information pour recevoir des nouvelles et des mises à jour sur Tapestry, TREC et nos organisations partenaires.

X